22 Nov 2017
23 Nov 2017
MAIZEUROP

Congrès du maïs du 22 au 23/11/2017

congrès du maïs AGPM 2017 à Toulouse

Les Congrès du maïs 2017 se déroulera à Toulouse au centre des congrès Pierre Baudis, les 22 et 23 novembre prochains.
Cet événement annuel de la filière regroupe l’Assemblée Générale de l’AGPM et de ses sections : AGPM maïs semence et Irrigants de France, l’Assemblée de la section maïs de l’UFS (Union Française des Semenciers) et de la FNPSMS (l’interprofession de la Production de Semences de Maïs et de Sorgho), sans oublier l’Assemblée des anciens du maïs.

 

Vous pouvez vous inscrire en ligne dès à présent en cliquant ci-dessous

Clôture des inscriptions le 1/11/2017

congrès du maïs 22-23 novembre 2017

 

Programme

22/11
10h-12h Assemblée Irrigants de France
10h-12h Assemblée MAIS (Anciens)
12h15-13h30 Déjeuner
13h30-16h Assemblée AGPM Maïs semence
13h30-16h Assemblée section maïs & sorgho UFS
16h30-18h30 Assemblée AGPM

18h30

Discours du Président de l’AGPM, de la Présidente de la FNSEA
et du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation
20h Conférence de presse
20h30-23h15 Dîner
23/11
9h30-12h30 Assemblée FNPSMS
12h30-14h Déjeuner

 

Centre de Congrès Pierre Baudis
11 Esplade Compans Caffarelli – BP 88517 – 31685 Toulouse cedex
Tél : 05.62.25.45.45

plan d'accès palais des congrès Pierre Baudis à Toulouse

 

20 Mai 2017
28 Mai 2017
AGPM

Salon de l’Agriculture de la Nouvelle Aquitaine à Bordeaux

La filière maïs était présente aux côtés de la FNSEA Nouvelle Aquitaine sur le stand du pôle végétal, qui se situe sur l’espace ferme, en face du hall 4, n° 25, allé E, travée 28. Ce salon basé au parc des expositions de Bordeaux Lac a eu lieu du 20 au 28 mai 2017.

Les moments forts :
lundi 22/5 : réception des élus locaux par le Président de l’AGPM lors d’un moment convivial à l’heure du déjeuner.
Mercredi 23/5 : conférence de presse organisée de 10.30 à 12h sur le thème « l’irrigation : une ambition pour une agriculture performante en nouvelle Aquitaine ».
Du lundi 22 au mercredi 24 : visite de classes de CP, CE1, CE2, CM1, CM2 pour une découverte du maïs par le jeu « Playmaïs » et la dégustation de popcorn tout chaud.

Tout au long du salon, de nombreuses animations ont eu lieu pour démontrer les atouts du maïs : jeu Playmaïs, dégustation de popcorn… et les visiteurs ont pu même monter sur une moissonneuse-cueilleuse sous l’œil avisé d’agriculteurs passionnés !

25 Fév 2017
5 Mar 2017
AGPM

La filière maïs au salon de l’agriculture à Paris

Le Salon International de l’Agriculture vient de fermer ses portes, dimanche 5 mars. Pendant 10 jours, la filière maïs a rencontré non seulement le Président de la République mais également les sénateurs, députés, élus pour leur parler des problématiques et enjeux de la culture maïs (Politique Agricole Commune, irrigation, bioéconomie…).

Stand le stand de l’Odyssée végétale situé dans le hall 2.2, des animations permettant de mieux faire connaître le maïs au grand public se sont déroulées les 28 février et 4 mars après-midi. Ce fut l’occasion d’échanger avec les visiteurs et de leur faire déguster du popcorn fraichement éclaté.

Retrouver les interventions de Daniel Peyraube, Président de l’AGPM :
Plateau de Semences’mag : interview commence à 5 minutes
Sud Radio : à partir de 15 minutes
14 Fév 2017
MAIZEUROP

Prix imagin’maïs : 3 projets récompensés

La filière Maïs a lancé en septembre 2016 le prix Imagin’Maïs auprès d’étudiants ingénieurs, masters ou doctorants, en vue d’une réflexion sur les rôles du maïs pour répondre durablement aux besoins de la vie quotidienne.

Pour cette 1ère édition, quatre établissements d’enseignement et de recherche ont participé et le jury, Présidé par Daniel Peyraube, Président de l’AGPM, était composé de six personnalités de la recherche, de l’industrie, de la propriété intellectuelle, de l’agronomie et de la finance.

Les huit projets présentés au concours ont été largement salués des membres du jury qui ont eu la surprise de découvrir toute une variété d’applications : matériaux composites, panneaux isolants, antioxydants pour produits cosmétiques, molécules à haute valeur ajoutée à pour l’industrie pharmaceutique, fibre textile, huile anticorrosion pour moteur, aérogels d’amidon ou encore, glace au caramel light.

Saluant, la grande qualité des projets, le jury a décernés trois prix :

Prix de la Faisabilité : Marilou Simonnetto de l’Université de Technologie de Compiègne pour son projet « La glace caramel allégée en sucres et en matières grasses »

Prix de l’Innovation : Lucile Druel et Richard Bardl du CEMEF – MINES ParisTech (Sophia Antipolis) pour leur projet « Matériaux innovants et fonctionnels à base d’amidon : les bio-aérogels »

REMISE DES PRIX IMAGIN MAÏS 2016

Prix de la Durabilité : Alexe Brugnot, Julien Lacroux, Mathilde Lippi et Marion Torrès de l’ENSCM -Montpellier SupAgro pour leur projet « Cornéo, la fibre autrement ».

REMISE DES PRIX IMAGIN MAÏS 2016

Les trois projets gagnants sont récompensés par une dotation de 2 500 € chacun. Nous vous invitons à regarder les vidéos ci-dessous.

Prix de la faisabilité, La glace caramel

Prix de l’Innovation : les aérogels

Prix de la Durabilité : Cornéo, la fibre autrement

22 Nov 2016
24 Nov 2016
MAIZEUROP

Journées maïs 2016

Cet évènement annuel de la filière maïs rassemble les Assemblées Générales des différentes instances du groupe Maiz’Europ’ : sections spécialisées de l’AGPM (AGPM Maïs semence et AGPM Maïs doux), la Confédération Européenne de la Production de Maïs, Irrigants de France, l’interprofession des semences de maïs et de sorgho ainsi que la section Maïs de l’Union Française des Semenciers.

Echos des Assemblées

La CEPM a lancé les réflexions sur la prochaine PAC en partant du constat de la volatilité accrue et d’un monde dans lequel les aléas économique et climatiques se sont multipliés. L’enjeu pour la maïsiculture européenne est donc de mettre en œuvre les outils de production nécessaires et de maintenir les revenus des agriculteurs. Sachant que le maïs est une réponse à de nouveaux challenges et que l’UE a la capacité de produire plus, dans une Europe déficitaire, les perspectives sont bien là. Il faut les saisir.

AGPM Maïs semence : Cette année, la situation économique des exploitations a été au centre des débats. De nombreuses exploitations sont en effet en difficulté, en particulier lorsqu’elles ont investi lourdement pour répondre aux demandes des établissements semenciers ; en 2016 elles ont dû faire face à la baisse des prix du maïs grain ainsi qu’au retrait important des surfaces de production de maïs semence.

AGPM Maïs doux : Face au retrait continu de la proportion du plan français dans les surfaces européennes, AGPM Maïs doux poursuit son engagement aux côtés des transformateurs pour repositionner la France sur l’échiquier européen dans les prochaines années. Défense des moyens de production, lutte contre les surtranpositions réglementaires ou encore, développement du marché via des actions de promotion collectives seront des axes importants pour l’année 2017.

IRRIGANTS de France a centré ses travaux autour du dernier livre « 10 clefs pour comprendre l’irrigation un atout pour la France » co-rédigé par Jean-Paul Renoux et Alix d’Armaillé. Ce fut l’occasion de rappeler que l’irrigation est un atout pour la France avec quelques chiffres clés autour de la gestion de l’eau, de l’irrigation mais aussi des apports positifs de cette technique ancestrale. Le point sur les grands dossiers de l’année en lien avec la conjoncture climatique en 2016 a démontré, encore une fois, que l’irrigation reste une excellente assurance récolte.

FNPSMS : Caroline Le Poultier, Directrice Générale du CNIEL, l’Interprofession française de l’économie laitière est intervenue sur les perspectives de la production laitière et du maïs fourrage. Malgré un contexte de crise en France, les indicateurs sont plutôt favorables au niveau mondial. Regain de la compétitivité de la France, demande mondiale dynamique conjuguée à un déficit en produits laitiers dans la plupart des pays émergents et croissance des exportations françaises sont au rendez-vous. Le CNIEL prévoit la concentration et l’intensification de la production laitière et donc, une alimentation dominante en maïs fourrage pour les bovins.

Conférence de clôture « Le maïs au cœur de l’alimentation »

Cette thématique a été explorée à travers de la table ronde de la conférence de clôture, qui a rassemblé les principaux utilisateurs semouliers, amidonniers et productions animales. L’importance de la qualité technologique et de la sécurité alimentaire a été soulignée par les semouliers ; pour les amidonniers les marchés sont bien présents mais de plus en plus exigeants ; la consommation de viande subit une forte demande dans les pays émergents et offre des opportunités pour les productions animales.

Le sociologue Claude Fischler et la géographe Sylvie Brunel étaient également invités à la séance de clôture des Journées Maïs afin d’apporter leurs éclairages sur la place du maïs dans l’alimentation humaine. L’enjeu pour le maïs est donc de devenir un aliment et non un ingrédient selon Claude Fischler. Il serait intéressant de développer ses utilisations culinaires comme la polenta ou les épis de maïs doux, tout en mettant en avant les bénéfices nutritionnels. Sylvie Brunel, quant à elle, a démontré à quel point le maïs était « beau, chic et utile à la fois » révélant que pas moins de 4 milliards de personnes en consommaient directement dans le monde. Le maïs, présent dans une multitude de recettes de par le monde, est à découvrir, à réinventer et à promouvoir… chez nous.

12 Oct 2016
20 Oct 2016
FNPSMS

Tournée nationale du bus maïs « cet épi m’épate »

 

Un bus aux couleurs du maïs a fait son « road-trip » des régions maïsicoles et a passé une journée entière dans 3 villes au cœur de régions de production de maïs : mercredi 12 octobre à Strasbourg, vendredi 14 octobre à Lyon, lundi 17 octobre à Toulouse et a terminé sa tournée à Paris devant le siège de l’AGPM le 20 octobre.
Les matinées ont été consacrées à l’accueil des journalistes avec bilan de la campagne dans la région et des échanges sur les grandes problématiques et le poids économique de la culture dans la région. Ces journées ont permis un public varié venu découvrir le maïs à travers un quizz et des dégustations de foie gras et de popcorn.