L’AGPM, l’organisation syndicale de Maiz’Europ

Créée en 1934, l’Association Générale des Producteurs de Maïs est le cœur politique du groupe Maiz’Europ’.

Sa principale mission est la défense des producteurs et du maïs dans toutes ses composantes (grain, fourrage, semences, doux) auprès des instances françaises et européennes. Par son action, l’AGPM œuvre au quotidien pour que les maïsiculteurs puissent vivre correctement de leur métier.

L’AGPM est l’une de composantes d’Orama, l’union professionnelle des grandes cultures, aux côtés de l’AGPB (Association Générale des Producteurs de Blé) et de la FOP (Fédération des Oléo Protéagineux).

Les orientations stratégiques de l’AGPM sont décidées par un conseil d’administration de 65 agriculteurs, producteurs de maïs, élus dans leurs départements. Ces orientations se déclinent autour de 4 grandes thématiques :

Les politiques agricoles

Négociations internationales, Politique Agricole Commune (PAC), outils de gestion des risques. Sur l’ensemble de ces sujets, l’AGPM veille à ce que les décisions prises aux niveaux européens, français, voire régional, permettent aux producteurs de répondre au challenge économique actuel. Concrètement, l’AGPM défend une PAC soutenant le revenu des maïsiculteurs, une fiscalité adaptée aux variations de revenu, ou encore une assurance récolte pertinente et accessible au plus grand nombre.

Les débouchés du maïs

Alimentation animale, usages alimentaires, énergie, chimie du végétal, biomatériaux, promotion à l’exportation. Le développement des débouchés du maïs français est un enjeu majeur pour les producteurs. C’est pourquoi, l’AGPM est favorable au développement de l’ensemble des débouchés et agit pour favoriser les conditions politiques de leur bonne mise en œuvre. Si les débouchés traditionnels doivent être consolidés, l’accent a fortement été mis ces dernières années sur l’émergence des nouveaux débouchés (éthanol, méthanisation, chimie du végétal).

Production et compétitivité

L’AGPM œuvre à divers niveaux (élus, administrations, entreprises, instituts techniques…) pour que les producteurs de maïs puissent accéder aux facteurs de production et aux innovations pour les aider à produire plus et mieux : irrigation, protection des cultures, progrès génétiques. Le plein accès à ces outils est un élément clé pour la compétitivité du maïs français et pour le revenu des producteurs, trop souvent confrontés à de véritables distorsions de concurrence vis-à-vis des concurrents communautaires ou extra-communautaires.

Information et communication

L’AGPM met son expertise au service des professionnels du maïs à travers des publications périodiques (La lettre des marchés maïs, AGPM info Économie et AGPM info Technique) ou thématiques (série « Plein phare sur le maïs » ou « Les experts maïs »).