Surfaces semences de maïs 2016

A l’échelle de l’UE 27, les surfaces de multiplication de maïs semence seraient stables par rapport à 2015, à hauteur de 135 000 ha, avec une tendance à la baisse à l’Ouest (France, Italie, Allemagne), alors que les programmes augmenteraient légèrement dans l’UE centrale (Hongrie et Roumanie notamment).
Les surfaces françaises implantées baissent de 7% par rapport à 2015 et, suites aux aléas climatiques du printemps, atteindraient  64 200 ha. Les surfaces remontent en Hongrie et Roumanie après la baisse de 2015, avec respectivement 21 000 ha (+15%) et 20 000 ha (+19%). Les surfaces augmentent légèrement en Autriche (8500 ha, + 6%), Slovaquie (4475 ha, +5%), Pologne (3900 ha, +7%) et Croatie (2100 ha, +12%). Elles reculent en Italie (5400 ha, -5%) et en Allemagne (3750 ha, -6%).
Hors UE, on note une remontée significative en Serbie (11 000 ha, +36%), mais aussi de fortes hausses en Ukraine (28 000 ha, +27%) et Russie (25 000 ha, +27%).
Ainsi, le cumul UE 27 + Europe de l’Est élargie (Ukraine-Russie-Biélorussie-Serbie-Turquie) représente un total de 216 000 ha en 2016 (contre 202 000 ha en 2015) soit + 7 %. Plusque jamais, la croissance du marché, en volume, est à l’Est.