Production de semences de maïs : des surfaces en baisse

Sur la base des enquêtes réalisées auprès des différents donneurs d’ordre, la FNPSMS affine ses estimations de surfaces. La sole française de maïs semence est ainsi évaluée à 56 000 hectares, ce qui représente une baisse de 13 % par rapport à la campagne de production 2016.
Au niveau de l’UE, la baisse envisagée est de près de 10 % et devrait ainsi atteindre un niveau voisin de 122 000 hectares. La France représenterait 46 % des surfaces de maïs semences multipliées dans l’UE en 2017 mais ces chiffres seront encore affinés dans les prochaines semaines.